BUSINESS

Une bonne nouvelle pour votre impôt sur le revenu

Une bonne nouvelle pour votre impôt sur le revenu



Crédit photo : Fotolia

Il y a quelques jours, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire annonçait dans Les Échos une revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu de l’ordre de 5%. Une bonne nouvelle pour vos impôts. Explications.

Le barème de l’impôt sur le revenu est régulièrement revu afin de tenir compte de l’inflation.
Cela permet d’éviter de rendre imposable certains foyers qui ne l’étaient pas jusqu’alors, d’imposer plus fortement la partie des revenus passés dans la tranche supérieure ou encore d’entraîner la perte de certains avantages sociaux ou fiscaux dont les seuils sont indexés sur le barème de l’impôt sur le revenu.

Une revalorisation du barème de l’impôt de 5 %

En janvier 2022, le barème a ainsi été augmenté de 1,4 %, après 0,2 % en 2021. Mais avec l’inflation galopante de ces derniers mois (5,80 % en rythme annuel en août), le barème devrait être cette fois-ci réhaussé de 5%, un taux de revalorisation d’une rare ampleur. « La revalorisation sera calée sur le niveau d’inflation de 2022, autour de 5 % » a indiqué il y a quelques jours Bruno Le Maire, le Ministre de l’économie, dans le journal Les Échos.

Cette revalorisation de 5 % doit être intégrée dans le projet de loi de finances pour 2023 qui sera soumis aux députés fin septembre. S’il est voté, le nouveau barème sera utilisé pour calculer l’impôt au titre des revenus perçus en 2022.

À quoi pourrait ressembler le nouveau barème ?

Le barème comporte 5 tranches, chacune correspondant à une fraction du revenu imposable pour une part. Le barème actuel, applicable aux revenus 2021, est le suivant :

  • Tranche 1 : < 10.225 euros – Taux d’imposition : 0 %
  • Tranche 2 : entre 10.225 et 26.070 euros – Taux d’imposition : 11 %
  • Tranche 3 : entre 26.070 et 74.545 euros – Taux d’imposition : 30 %
  • Tranche 4 : entre 74.545 et 160.336 euros – Taux d’imposition : 41 %
  • Tranche 5 : > 160.336 euros – Taux d’imposition : 45 %

S’il est revalorisé de 5 %, le nouveau barème, appliqué aux revenus 2022, pourrait alors être le suivant :

  • Tranche 1 : < 10.736 euros – Taux d’imposition : 0 %
  • Tranche 2 : entre 10.736 et 27.373 euros – Taux d’imposition : 11 %
  • Tranche 3 : entre 27.373 et 78.272 euros – Taux d’imposition : 30 %
  • Tranche 4 : entre 78.272 et 168.352 euros – Taux d’imposition : 41 %
  • Tranche 5 : > 168.352 euros – Taux d’imposition : 45 %

Le seuil d’entrée dans l’impôt passerait donc de 10.225 euros à 10.736 euros : les contribuables ayant perçu en 2022 un revenu imposable inférieur à 10.736 euros ne seraient donc pas imposables.

Une baisse d’impôt pour certains contribuables

Pour certains contribuables, cette revalorisation du barème sera synonyme de baisse d’impôt. Par exemple, un contribuable célibataire sans enfant qui perçoit un revenu imposable de 26.500 euros ne sera plus imposable dans la troisième tranche et verra donc son impôt diminuer de 138 euros.

.

Leave a Comment