BUSINESS

L’inflation en route vers les 10 % en zone euro

L’inflation en route vers les 10 % en zone euro


L’inflation ne connaît pas de répit en zone euro. En août, la hausse des prix s’est établie à 9,1 %, contre 8,9 % le mois précédent (et 3 % il y a un an), selon les données publiées, mercredi 31 août, par Eurostat, l’agence européenne des statistiques. « L’inflation va atteindre les 10 % avant la fin de l’année », estime Jack Allen-Reynolds, analyste à la société de recherche Capital Economics. La France a toutefois connu un léger répit en août : la hausse de l’indice des prix harmonisé (qui permet les comparaisons européennes) n’était plus que de 6,5 % en août, contre 6,8 % en juillet.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Europe, Etats-Unis, Chine : alerte à la récession planétaire

Comme depuis le début de cette flambée d’inflation, l’énergie demeure la principale explication de la hausse (+ 38,3 % sur un an, malgré un léger reflux par rapport à juillet), tandis que la progression dans l’alimentaire, dans la zone euro, dépasse la barre des 10 % pour la première fois (+ 10,6 %). Plus inquiétant, signe que le phénomène se répand à tous les secteurs, l’inflation dite sous-jacente (hors alimentaire, tabac, alcool et énergie, des secteurs qui sont plus volatils) atteint 4,3 %, contre 4 % en juillet (et 1,6 % il y a un an).

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Inflation, pouvoir d’achat : Bruno Le Maire veut tenir sur sa « politique de l’offre »

« Sur un mois, les prix de l’énergie ont stagné, à la suite de la baisse du baril de pétrole, mais ce n’est probablement que passager, étant donné les incertitudes sur les approvisionnements en gaz, estime Pushpin Singh, économiste au cabinet Center for Economics and Business Research. Avec l’inflation alimentaire et la sécheresse de cet été qui frappe la production agricole, les perspectives sont sombres pour la zone euro. »

Disparités entre pays

Autre tendance, le rythme d’inflation tend à se fragmenter au sein de la zone euro. Les pays baltes continuent à connaître une inflation presque incontrôlée, à plus de 20 % (dont 25 % en Estonie). Les grands pays du nord de l’Europe sont également dans une tendance fortement haussière. La Belgique (+ 10,5 %) et les Pays-Bas (+ 13,6 %) connaissent des progressions de plus de 1,5 point, rien qu’au mois d’août. L’Allemagne, première économie de la région, enregistre une hausse des prix de 8,8 %, contre 8,5 % en juillet.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Inflation : les banquiers centraux en accusation

En revanche, quelques pays connaissent un premier reflux, grâce à la baisse du prix du pétrole durant l’été. Parmi eux, la Grèce, le Portugal ou l’Espagne. La France fait également partie de ce groupe et reste le pays de la zone euro où l’inflation est la moins forte, grâce au bouclier tarifaire, notamment. Celui-ci devrait continuer à jouer à plein dans les mois qui viennent, d’autant que la remise sur le prix des carburants passe, jeudi 1er septembre, de 18 centimes à 30 centimes d’euro le litre.

Il vous reste 36.95% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Leave a Comment