SPORTS

Les Kiwis tombent dans un effondrement choquant alors que les Australiens gagnent


Le record d’horreur de la Nouvelle-Zélande en Australie s’est poursuivi, avec un effondrement à Cairns les condamnant à une autre défaite de l’ODI, leur parcours sans victoire remontant à 2009.

Malgré les échecs de la première commande australienne, notamment Aaron Finch, les hôtes ont réussi à mettre un score respectable au tableau et à remporter une victoire de 113 points, les Kiwis tous pour 82.

L’Australie a désormais une avance inattaquable de 2-0 dans la série, après avoir remporté le premier match mardi.

LIRE LA SUITE: L’appel “extraordinaire” de Tedesco est brutalement fermé

LIRE LA SUITE: Les esprits s’échauffent lors d’une horrible confrontation de cricket alors que les joueurs se séparent

LIRE LA SUITE: Une raison inquiétante pour laquelle les “gens d’Essendon” ont éteint Lyon

De 5 à 54 ans à un moment donné, un solide 61 de Steve Smith ainsi qu’un camée de Glenn Maxwell ont stabilisé le navire, avant que les trois derniers batteurs australiens – Mitch Starc, Adam Zampa et Josh Hazlewood – combinés pour 77 courses pour diriger l’Australie au 9-195.

Toutes les craintes que cette cible ne soit pas suffisante pour se défendre ont été rapidement dissipées.

Martin Guptill est allé dans l’ouverture, tandis que Devon Conway et Kane Williamson ont gratté sans grand effet avant que le premier ne soit renvoyé au neuvième, avec le score de l’équipe à seulement 14.

Starc frappe tôt pour l’Australie

L’équipe numéro un de l’ODI au monde avait l’air de n’importe quoi, mais il y avait très peu de combats après les 17 balles de Williamson sur 58, bien que la résistance tardive de Trent Boult et Mitchell Santner ait suffi à les propulser au-delà de leur score ODI le plus bas jamais enregistré (64), et leur pire contre l’Australie (74 en 1982).

En fin de compte, il s’agissait de leur sixième pire total dans un ODI, et de leur pire depuis qu’ils ont été tous éliminés pour 79 contre l’Inde en 2016.

“Pour être honnête, je n’ai pas fait de mon mieux”, a déclaré un humble Zampa par la suite.

“Le lancer complet à Kane, le ballon n’est pas sorti aussi bien que je l’aurais souhaité, mais parfois c’est comme ça”, a-t-il déclaré à propos d’un limogeage LBW quelque peu chanceux du capitaine Kiwi.

La Nouvelle-Zélande en avait remporté neuf sur 10 matchs à plus de 50 en 2022, avant que son total de pertes pour l’année ne triple cette semaine.

La série se terminera dimanche après-midi.

Pour une dose quotidienne du meilleur de l’actualité et du contenu exclusif de Wide World of Sports, abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici!

Leave a Comment