BUSINESS

ENTRETIEN. Pénurie de carburant chez Total : “Possible qu’il y ait encore quelques difficultés le week-end prochain”

ENTRETIEN. Pénurie de carburant chez Total : "Possible qu'il y ait encore quelques difficultés le week-end prochain"


l’essentiel
Plusieurs stations-service TotalEnergies sont touchées par une pénurie de carburant ces derniers jours. La Dépêche du Midi fait le point avec Sylvain Panas, directeur régional de TotalEnergies en Occitanie.

Comment expliquer ces pénuries dans plusieurs stations TotalEnergies ?

Tout d’abord, il faut noter que les stations Total ne sont pas toutes concernées. Nous avons à peu près 3500 stations-service en France, et seulement certaines d’entre elles sont touchées par des pénuries. Cela s’explique par le fait que notre annonce de réduction de 20 centimes d’euros à la pompe par litre, effective depuis le 1er septembre dernier, a généré une très grosse affluence dans les stations. Très clairement, les Français ont été nombreux à attendre cette date pour se ruer à la pompe. Jeudi et vendredi, il y a eu des queues interminables dans les stations et les stocks ont été vidés. En outre, en France, les camions n’ont pas le droit de rouler le week-end. Du coup, samedi et le dimanche, les stations n’ont pas pu être réapprovisionnées, ce qui a entraîné des phénomènes de pénurie. Il a fallu attendre ce lundi pour recharger en carburant les stations-service.

Sylvain Pana, directeur régional de TotalEnergies en Occitanie.
DR

Combien de temps vont durer ces pénuries ?

Cela va se tasser. Car dès ce lundi, nos équipes se sont occupées de bien ravitailler le réseau après ce week-end de rentrée chargé. Pour résumer, le problème n’a été que ponctuel et que sur quelques stations. Il est cependant possible qu’il y ait encore quelques difficultés dans certaines stations le week-end prochain.

Aviez-vous prévu ce phénomène?

Bien sûr. Au 1er septembre, toutes les stations étaient chargées à bloc, les stocks étaient à fond. Mais l’affluence a été telle que cela n’a pas tenu le week-end. Nous nous y attendions, ce phénomène découle d’un comportement de consommation naturel, les gens se sont rués sur la remise.

Que préconisez-vous alors aux automobilistes ?

Cela ne sert à rien de se ruer sur le carburant tout de suite. Les efforts que fait TotalEnergies dans ses stations, c’est-à-dire la réduction à la pompe, vont être en place jusqu’à fin décembre. Cela ne sert à rien de s’affoler. TotalEnergies est fier de contribuer à l’effort national sur le package énergétique des citoyens français. Cette remise de 20 centimes est vraiment un geste fort pour leur pouvoir d’achat.

Leave a Comment