Bienfaits pour la santé de la pose des jambes le long du mur

Bienfaits pour la santé de la pose des jambes le long du mur
Written by admin

Si vous avez déjà assisté à un cours de yoga, il est possible que l’instructeur vous ait demandé de mettre vos jambes contre le mur. Bien que cela puisse sembler un peu idiot au début, il y a quelque chose de relaxant dans cette pose de yoga réparatrice – vous pouvez fermer les yeux et laisser le mur supporter le poids de vos jambes. Je suis professeur de yoga depuis plus de vingt ans et je propose souvent Legs Up the Wall à mes élèves comme alternative au savasana. (Vous pouvez également utiliser Legs Up the Wall pour méditer, tant que cela vous semble relaxant.)

Legs Up the Wall n’offre pas seulement l’immobilité et le calme, il présente également de nombreux avantages pour la santé. Continuez à lire pour en savoir plus sur ce poste et comment en tirer le meilleur parti.

Avantages pour les jambes hautes

Connu en sanskrit sous le nom de Viparita Karani, qui se traduit par “inversé en action”, Legs Up the Wall fait basculer votre corps de sa position normale. En yoga, on pense que bouger votre corps d’une manière différente de ses schémas typiques est bénéfique pour l’esprit et le corps. Legs Up the Wall est un type d’inversion (c’est-à-dire que votre corps est inversé par rapport à sa position verticale habituelle) et offre un moyen d’obtenir les avantages des inversions de yoga sans avoir à faire une pose plus difficile, comme un poirier ou un poirier.

En ce qui concerne les avantages pour la santé, la pose Legs-Up-the-Wall offre ces avantages physiques et mentaux :

  • Soulage la douleur et la fatigue musculaire : Nos pieds, nos jambes et notre colonne vertébrale sont tous des structures portantes qui fonctionnent pour nous tenir debout, explique Meredith Witte, MS, physiologiste de l’exercice et professeur de yoga. Lorsque nous déchargeons ces structures (par exemple en nous allongeant ou en posant nos jambes contre le mur), les muscles correspondants peuvent se reposer, “réduisant la fatigue et potentiellement la douleur associée à la surcharge ou au surmenage de nos tissus”, dit-elle.
  • Réduit l’inflammation des pieds, des chevilles et des jambes : La gravité peut provoquer une accumulation de sang et d’autres fluides dans les jambes, les chevilles et les pieds, dit Witte. Vous pouvez défier cette traction en élevant vos jambes dans la pose Legs-Up-the-Wall. “Cela permet à la gravité de tirer tout liquide accumulé de vos jambes vers votre bassin et votre torse”, dit-elle, ce qui rend cette pose bonne pour la récupération de l’entraînement.
  • Augmente la flexibilité à l’arrière des jambes : Le mur fléchit passivement vos cuisses et vos genoux, allongeant vos ischio-jambiers dans une position étirée, dit Witte.
  • Réduit le stress : Lorsque vous êtes stressé, la réaction de combat ou de fuite du système nerveux amène le corps à sécréter des hormones de stress telles que l’adrénaline et le cortisol, explique Witte. L’exercice, la méditation et toute posture réparatrice – y compris Legs Up the Wall – peuvent soulager le stress. Cette pose particulière permet à vos muscles de se détendre complètement et à votre respiration de se réguler, donnant à votre système nerveux l’occasion de ralentir. Cela aide à réduire les niveaux d’hormones de stress, vous laissant avec un sentiment de calme.
  • Soulage les maux de tête : Des études ont montré que le yoga peut soulager les maux de tête de type tension et peut-être même les migraines, dit Witte. En effet, le stress est souvent un déclencheur et, comme mentionné ci-dessus, cette pose peut aider à soulager le stress.
  • Soulage les crampes menstruelles : Des études ont montré que le yoga peut réduire considérablement la douleur des crampes menstruelles. Les chercheurs tentent toujours d’identifier les raisons physiologiques, mais une hypothèse courante est que le yoga augmente le flux sanguin vers la région pelvienne sans causer trop de stress (comme le ferait un exercice rigoureux), dit Witte. Bien que certaines traditions de yoga déconseillent de faire cette pose ou toute inversion pendant la menstruation, puisqu’elle va à l’encontre du flux normal du liquide menstruel, elle n’est en aucun cas nocive pour votre corps.
  • Rafraîchit les jambes après avoir été assis ou debout pendant de longues périodes: Lorsque vous vous levez après avoir fait cette pose, vos jambes se sentiront rafraîchies. “Le temps prolongé dans Legs Up the Wall supprime la force de gravité vers le bas, permettant aux muscles du bas de votre corps de se reposer et à tout excès de liquide de s’écouler”, explique Witte.
  • Aide à s’endormir : Witte dit que si votre corps se sent à l’aise et détendu, le côté parasympathique “repos et digestion” de votre système nerveux commencera à prendre le dessus, vous permettant de vous sentir calme et prêt pour le repos. Essayez cette séquence de yoga pour dormir qui comprend la pose des jambes le long du mur.

Faire les jambes contre le mur après un rapport sexuel peut-il vous aider à concevoir ?

On ne peut pas parler de Legs Up the Wall sans en parler ! Il y a un mythe selon lequel après avoir eu des relations sexuelles, lever les jambes et les hanches peut aider à empêcher le sperme de sortir, donnant aux spermatozoïdes une meilleure chance de nager jusqu’à l’ovule. Cependant, il n’y a aucune preuve scientifique que faire cette pose vous aidera à tomber enceinte, déclare l’obstétricienne et gynécologue Jennie Lowell, MD. La gravité n’affecte pas la progression des spermatozoïdes vers l’ovule, il n’est donc pas nécessaire de mettre vos jambes contre le mur après un rapport sexuel. (La meilleure chose que vous puissiez faire pour tomber enceinte est d’avoir des relations sexuelles quelques jours avant ou le jour de votre ovulation.)

Conseils pour faire la pose des jambes le long du mur

Vous pouvez faire cette pose partout où il y a un mur – vous pouvez même vous allonger sur votre lit. Pour entrer dans la pose, asseyez-vous avec l’une de vos hanches aussi près que possible du mur. Balancez vos jambes contre le mur tout en abaissant votre torse vers le sol. Utilisez vos épaules pour faire bouger vos fesses jusqu’au mur. Il existe différentes variantes de Leg Up the Wall, telles que séparer vos jambes en un large écart ou plier vos genoux et amener la plante des pieds au contact dans une position papillon. Vous pouvez également appuyer vos hanches sur une couverture pliée, un oreiller ou un traversin de yoga ou placer un petit oreiller ou une serviette enroulée sous votre tête ou votre cou.

Si le bas de votre dos ou l’arrière de vos jambes est très tendu, cette pose peut être trop inconfortable pour être relaxante. Si vous ne parvenez pas à faire cette pose avec les jambes droites contre un mur mais que vous voulez quand même en récolter les bénéfices, posez vos jambes sur quelque chose comme une chaise, un canapé, une marche ou une pile de couvertures ou d’oreillers, de sorte que vos genoux soient plié mais vos jambes sont toujours soutenues.

Quelle que soit la variante de Legs Up the Wall que vous choisissez, fermez les yeux et posez vos bras en position T, sur votre cœur ou sur votre ventre – n’importe où qui vous permet de vous fondre complètement dans le sol. Concentrez-vous sur la sensation de dilatation et de contraction de vos côtes à chaque respiration complète. Restez-y aussi longtemps que vous le souhaitez, installez-vous dans cette pose pendant plusieurs minutes ou jusqu’à 20 si cela vous fait du bien.

Leave a Comment