PS5, Netflix, FIFA 23… les actus business de la semaine

News business PS5, Netflix, FIFA 23… les actus business de la semaine

Chiffres de ventes, rachats de studios, bilans financiers, mercato des développeurs, investissements… si ces sujets vous intéressent, vous êtes au bon endroit. Nous vous proposons un point sur l’actualité business de la semaine écoulée.

Sommaire

  • Sony : un bilan contrasté, 25 millions de PS5 écoulées
  • Electronic Arts en route vers une nouvelle année record
  • SEGA : des résultats inférieurs aux attentes, mais de belles perspectives
  • Netflix rachète Spry Fox, son 6th studio intern
  • And bref dans l’actualité business de la semaine

Sony : un bilan contrasté, 25 millions de PS5 écoulées

Sony a dévoile des résultats contrastés pour le trimestre de juillet à septembre 2022. Le chiffre d’affaires de la branch PlayStation est en boom de 12% (4.9 billions d’euros contre 4.4 billions d’euros un an plus tôt) et atteint un record tous constructeurs confondus pour a second trimestre fiscal, mais le bénéfice opérationnelle affiche une lourde baisse de 40% (285 millions d’euros contre 562 millions d’euros). En conséquence, la firme a revus ses objectifs à la bearse et anticipe un benéfice annuel de 1.5 billion d’euros contre 1.7 billion auparavant.

Sony justifie la baisse de son bénéfice par plusieurs facteurs : l’augmentation des coûts de développement de ses jeux, la prize en compte des dépenses en lien avec ses acquisitions (dont celle de Bungie), l’impact négatif des taux de change, et la diminution des ventes de jeux et de contenus additionnels tiers. Point positif : the loss of pertes lies aux ventes de consoles. Autrement dit, la hausse du prix de la PS5 entrée en vigueur fin août a permis de limiter la casse.

Period of time Chiffre d’affaires Bénéfice opérationnel
July to September 2021 4.4 billion euros 563 millions of euros
July to September 2022 4.9 billion euros 287 millions of euros
PS5, Netflix, FIFA 23... les actus business de la semaine

Cote production, Sony a expédié 3,3 millions de PS5 dans le monde au cours du trimestre, pour un total de 25 millions depuis la sortie de la console. La firme doit donc encore en distributor 12.3 millions entre octobre et mars pour atteindre son objectif annuel de 18 millions. Il ya de quoi être optimiste : en plus de souligner que les restrictions sur l’approvisionnement en matériaux et la logistique se sont “considerablement attenuées”le constructeur indique avoir en réalité fait produire 6,5 millions the PS5 during the trimestre et a donc gardé un bon paquet de consoles de côté, sans doute pour les fêtes de fin d’année.

Autre element clé de ce bilan : la baisse du nombre d’abonnés au PS Plus, passé de 47.3 millions fin juin à 45.4 millions fin septembre. D’après Sony, cela est principalement d au déclin plus rapide que prevu de l’engagement des joueurs PS4. Mais la firme peut tout de même se réjouir puisque le chiffre d’affaires de son segment “abonnements” a largement augmenté par rapport à l’an dernier (797 millions d’euros contre 728 millions d’euros), ce qui indique sans doute que de nombreux subscribers on opté pour les nouvelles formulas Extra ou Premium, plus onéreuses que celle de base.

Dernier point : les ventes de jeux sur PlayStation sont également en bears avec 62.5 millions de jeux écoulés entre juillet et septembre (dont 6.7 millions de jeux PlayStation Studios), période marquée par la sortie de The Last of Us Part I, contre 76.4 millions un an plus tôt (dont 7, 6 millions de jeux PlayStation Studios). Sony va toutefois pouvoir finir l’année en beauté avec la sortie de God of War Ragnarok le 9 novembre. La firme s’attend à ce qu’il réalise une performance similaire à celle de l’opus sorti en 2018, qui totalise désormais 23 millions de ventes.


Electronic Arts en route vers une nouvelle année record

PS5, Netflix, FIFA 23... les actus business de la semaine

Après avoir détaillé son nouveau partenariat avec Marvel, qui verra l’arrivée d’au moins trois jeux d’action-aventure sur PC et consoles (dont un jeu Iron Man), Electronic Arts a dévoilé cette semaine un balance trimester plutôt reluisant. Les résultats atteignent une nouvelle fois des résultats très élevés, notamment du côté des benéfices avec 302 millions d’euros de bénéfice just pour un chiffre d’affaires d’1,9 billion d’euros. 68% de ce chiffre d’affaires provient des microtransactions (principalement sur FIFA Ultimate Team et Apex Legends), DLC et autres subscription (EA Play). On note egalement qu’EA tire l’essentiel de ses revenus des jeux sur consoles (1.1 billion d’euros), puis sur PC (423 millions d’euros) et mobile (320 millions d’euros).

Period of time Chiffre d’affaires Bénéfice opérationnel Benefice net
July to September 2021 1.8 billion euros 343 millions of euros 300 millions of euros
July to September 2022 1.9 billion euros 431 millions of euros 302 millions of euros

La firme a évidemment pu aussi compter sur FIFA 23, here’s a realisé le meilleur lancement de la franchise avec 10.3 millions de joueurs and une semaine. Sans dévoiler le nombre exact de copies vendues, EA a indiqué que les ventes sont en hausse de 10% par rapport à FIFA 22 après quatre semaines de commercialization. Le nombre de joueurs du mode FUT est aussi en boomse de 6%, et ça ne devrait pas ralentir de sitôt avec l’arrivée du mode Coupe du monde le 9 November.

Sur l’intégralité de l’exercice annuel, EA s’attend à un chiffre d’affaires supérieur à 7.5 billions d’euros et un bénéfice net d’au moins 871 millions d’euros. Dans les deux cas, il s’agirait de records pour la firme, qui a de quoi se montrer confiante compte tenu de son planning de sorties. Need for Speed ​​Unbound va débarquer le 2 décembre prochain, avant un premier trimestre 2023 bien chargé qui verra les sorties successives de Dead Space Remake (Jan 27), Wild Hearts (17 February), PGA Tour, Super Mega Baseball et d’un titre issu d’une “franchise majeure”. Il pourrait bien être question de Star Wars Jedi : Survivor, qui est officiellement prévu pour 2023.


SEGA : des résultats inférieurs aux attentes, mais de belles perspectives

SEGA a publié son bilan financier pour le semestre fiscal d’avril à septembre 2022. Une période plutôt calme pour la firme nippone qui a distribué 10 millions de jeux (contre 14 millions au même semestre un an plus tôt), avec des nouvelles sorties comme Two Point Campus et Soul Hackers 2 auxquelles s’ajoutent les ventes de franchises installées comme Yakuza, Total War, Sonic et Persona.

Period of time Chiffre d’affaires Bénéfice opérationnel Benefice net
Avril to September 2021 918 millions of euros 100 millions of euros 82 millions of euros
Avril in September 2022 1 billion euros 65 millions of euros 65 millions of euros
PS5, Netflix, FIFA 23... les actus business de la semaine

Pendant ces six mois, SEGA a généré un bénéfice opérationnel de 72 millions grace aux ventes de jeux PC, consoles et mobiles. Un résultat bien plus faible que l’an dernier à la même period (125 millions d’euros), mais SEGA s’attend à un deuxième semestre bien plus performant qui lui permettrait d’atteindre 265 millions d’euros de bénéfices sur l’ intégralité de l’année fiscal (contre 230 millions lors de l’exercice précédent). La firme va pouvoir compter sur les sorties de Sonic Frontiers, Football Manager 23, Company of Heroes 3, Like a Dragon : Ishin, les portages de Persona 3, 4 et 5 ou encore Endless Dungeon. Un planning plutôt chargé, si bien qu’elle vise un total de 34.2 millions de jeux distribués sur l’exercice fiscal (contre 27.2 millions un an plus tôt).

SEGA en a profité pour actualiser les ventes de ses franchises majeures, que vous pouvez retrouver dans la liste ci-dessous. Notez tout de meme que les chiffres sont déjà un peu datés car arrêtés au 31 mars 2022 et que les téléchargements des jeux free-to-play sont pris en comptece qui explique le chiffre colossal de la franchise Sonic.

  • Sonic : 1.5 billion
  • Total War: 40.4 millions
  • Puyo Puyo : 37.7 millions
  • Football Manager : 25 millions
  • Yakuza : 19.8 millions
  • Shin Megami Tensei : 19 millions
  • Virtua Figther : 18.8 millions
  • Hatsune Miku : 18.5 millions
  • Persona : 15.5 millions
  • Fantasy Star : 9.8 millions

Netflix rachète Spry Fox, son 6th studio intern

PS5, Netflix, FIFA 23... les actus business de la semaine

La famille de studios possédés par Netflix ne cesse de s’agrandir. Après avoir lancé son offre de jeux vidéo, qui consiste en un catalog de titres jouables sur mobiles et inclus dans l’abonnement, le géant du streaming a racheté successivement Night School Studio (Oxenfree), Boss Fight Entertainment (Dungeon Boss) et Next Games (Stranger Things : Puzzle Tales). Il a également ouvert deux studios internes, bases respectivement à Helsinki et en California.

Cette semaine, c’est un nouveau rachat qui a été annoncé, celui de Spry Fox. “Spry Fox est un studio indépendant primé expert en jeux détente originaux. Son approche unique de la conception de jeux vidéo et le succès que ce studio a connu grâce à des titres tels que Triple Town, Alphabear et Cozy Grove nous aidera à accélérerment notre développe créatif dans un genre très apprécié et à étoffer la variété du catalog de jeux Netflix afin de répondre à tous les goûts”indique le communique. Basée à Seattle, l’équipe travaille actuellement sur Cozy Grove 2 ainsi que sur un “MMO non violent”.

Il ya quelques semaines, Netflix a annoncé avoir 14 jeux en préparation au sein de ses studios internes, et 55 au total en comptant les partenariats comme celui noué avec Ubisoft pour développer en exclusivité un nouvel Assassin’s Creed 2Quest foret Epic Mightt Looy Soldier’s Inconnus 2.


And bref dans l’actualité business de la semaine

  • NetEase a annoncé l’ouverture de son studio GPTRACK50, basé à Osaka au Japon et dirigé by Hiroyuki Kobayashi, producer historique de Resident Evil qui a quitté Capcom and août dernier.
  • FIFA 23 (version PS4) reste en tête des ventes physiques en France durant la semaine 42 (17 au 23 octobre) malgré les entrées de Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope (2nd), Gotham Knights (3rd, version PS5) et A Plague Tale Requiem (4th, version PS5).
  • Call of Duty Modern Warfare II a réalisé le plus gros lancement de la franchise avec 800 millions de dollars générés en trois jours, détrônant ainsi Modern Warfare 3 (2011) et ses 775 millions and cinq jours. C’est plus largement l’un des plus gros démarrages de l’histoire avec celui de GTA V, qui avait engrangé 1 billion de dollars and trois jours and 2013.
  • A Plague Tale : Requiem a attiré 1 million de joueurs en une semaineand comptant ceux qui l’ont essayé via le Xbox Game Pass.

Author: admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *