Business School: 5 inspiring courses qui vont vous surprendre

Digital revolution, pandemic, changements climatiques… les écoles de commerce s’adaptent pour former des étudiants éveillés aux enjeux de demain, capables de se réinventer tout au long de leur career.

Conçu et proposé par

Ainsi, l’ESC Clermont Business School propose, à partir du Master, a trail à la carte pour permettre à chacun d’exprimer son potential en multipliant les expériences et en explorant ce qui donne du sens à sa vie. La preuve par l’exemple avec 5 profils de jeunes diplômés aux courses étonnants et inspirants.

Mélissa Alauze: avec son master en école de commerce et son doctorat à Polytechnique, elle entend transformer les entreprises avec le design et l’innovation.

Mélissa est entrée à l’ESC Clermont BS via le concours Passerelle, sans projet précis de métier. L’étudiante profite des nombreuses opportunités de route offers par l’école pour partir six mois and Erasmus and Angleterre, puis effectuer une année de césure à Paris dans une agence d’innovation. «C’est là que j’ai découvert les sciences humaines et socials, ainsi que le design. Je suis ensuite revenue à Clermont-Ferrand pour réaliser ma dernière année de master, dans la spécialité Innovations et entreprenariat, que j’ai réalisée en alternance au département innovation de la Société Générale». Après son master, elle poursuit sur un doctorat à l’école Polytechnique, dans laquelle elle elle intègre le CRG (Centre de recherche en gestion), un laboratoire spécialisé en management de l’innovation. Elle se lance dans une thèse sur le processus continuous d’integration du design au sein d’un géant de la grande distribution. Tout en conservant son statut de chercheur, Mélissa vient de signer un contrat dans une agence d’innovation parisienne pour developper des strategies d’innovation, son domaine de prédilection depuis sa sortie de l’ESC Clermont BS.

Alex Tarditi: passionné par l’Asie et animé par le goût du voyage, il s’épanouit aujourd’hui dans l’univers prestigieux des vins d’exception

Après un DUT GEA effectué à Clermont-Ferrand, Alex intègre le Master Grande École de l’ESC Clermont Business school en 2013. «J’ai choisi cette école car c’était la seule à offrir la possibilité d’étudier à l’étranger après seulement un an a Clermont-Ferrand. Et j’étais aussi très intéressé par le program de cours du Master Grande École, très complet, doté d’une vision assez large tournée business et pratique, avec des cas d’études, des entreprises qui vienent sur site pour c ». Au cours de son course, il effectue deux semestres d’études en Chine, puis travaille pendant son année de césure à Shanghai dans le groupe Castel, number 1 du vin en Europe. Il entame ensuite un double master in International Business «Doing business in Asia» de l’ESC Clermont Business School, pendant un an en Corée du Sud. Il est aujourd’hui export manager chez Vranken-Pommery Monopole, number 2 du champagne dans le monde, en charge de la zone Asie et du Moyen-Orient.

Marine Michelet, en pleine crisis Covid, elle quitte son poste à New York pour sillonner les USA et lancer deux activités qui lui tennent particulièrement à cœur

Marine intègre l’ESC Clermont BS en 2012 après son bac pour suivre le bachelor en Management International. «J’ai choisi cette école pour son ambiance familiale, pour son bachelor qui était alors le meilleur de France, et pour la possibilité qui était offer de partir en dernière année à l’international dans une école partenaire. J’ai passé cette troisième année en Colombie, où j’ai obtenu un double-diplôme français et colombien orienté management international». New York, l’Asie, le Canada… La jeune femme enchaine les expériences professionnelles aux quatre coins du monde avant de se lancer à son compte dans le coaching de vie afin d’aider les professionnels à donner plus de sens à leur career. Sillonnant les États-Unis dans un bus scolaire avec son compagnon, elle cofonde avec lui la société @Ads for change, une agence Digitale pour les entreprises et associations à impact positif. «Nous les accompagnons pour sensibiliser les personnes à leurs causes, obtenir plus de donations, recruter des volontaires, grâce à des campaigns sur les réseaux sociaux, et via Google Ads et Google Ad Grants. Ce dernier permet d’obtenir 10 000$ de publicités gratuites par mois et à vie. C’est un program méconnu des associations, qui n’en profitt pas». Aujourd’hui basée au Mexique, Marine reconnaît devoir à l’ESC Clermont Business School cette overture d’esprit qui la caractérise. «A la sortie du lycée, on ne sait pas forcement ce qu’on veut faire de sa vie. L’ESC Clermont BS m’a ouvert le champ des possibles et m’a donné un certain nombre de soft skills utiles tout au long de la vie professionnelle, comme le travail en équipe et l’ouverture aux autres».

Clément Monnet: après Airbus à Pékin et dans la Silicon Valley, il change the cap et lance aujourd’hui le Netflix du cinéma français aux USA.

Diplômé du Master de l’ESC Clermont Business School and 2011, Clément a profité d’une année de césure pour effectuer un stage chez Airbus à Amiens. «C’est là que m’est venue l’envie de travailler sur des sujets techniques avec des ingénieurs. Après mon diplôme, je suis parti chez Airbus à Singapore, puis à Pékin où j’ai occupé le poste de director de cabinet du PDG d’Airbus Helicopters Chine». And 2015, direction la Silicon Valley pour créer, toujours pour Airbus, le Uber pour hélicoptères, qui permet de réserver un hélicoptère en quelques clics. Le COVID with fin a cette aventure. Loin de baisser les bras, Clément a alors l’idee de creation une plateforme de streaming de films français, proposant des grands classiques et du cinema recent. «Alors que la France est le deuxième exportateur de films dans le monde, les francophones et francophiles ne peuvent pas trouver de films français en ligne. Cinessance est sorti mi-novembre aux États-Unis et au Canada, et pour l’instant, ça marche plutôt bien». Le jeune homme de 33 ans doit à l’ESC Clermont Business School ce goût du challenge. «Outre le socle de connaissances apporté en trois ans et des enseignants très compétents, l’ESC Clermont BS est une école chaleureuse, qui apprend à rester humble tout en rêvant grand. J’ai également apprécié la proximité avec les ingénieurs, grace aux double-diplômes. Ils apportaient un regard neuf sur nos problems et nous obligeaient à une overture d’esprit».

Jessica Pommier: après une belle expérience chez The Walt Disney Company, elle fait le tour du monde en solo et réussit à faire de sa passion pour le voyage son métier

Au cours de son Master à l’ESC Clermont BS, Jessica part pendant un semestre en Indonésie et effectue des stages chez Tfou.fr, la section jeunesse de TF1 et The Walt Disney Company France, qui l’embauche en CDI. Trois ans plus tard, elle quitte son CDI pour partir en solo autour du monde, avec un objectif: proposer à son retour une émission de voyage et culturelle pour enfants auprès des chaînes tv jeunesse. Le blog «Mes ptits bouts du monde» est né. Une fois rentrée en France, aucune chaîne ne s’interesse à son projet mais elle continue ses vidéos sur son blog pour sa communauté d’enfants et de parents. «Très vite, des destinations ou des marques du secteur du voyage m’ont démarchée pour parler d’elles sur les réseaux sociaux et sur mon blog. C’est ainsi que j’ai découvert le métier de blogueur voyage!» Depuis 2017, elle vit de cette activité à 80%, et propose en parallelèle ses services de consultante en marketing digital et d’influence et de formatrice auprès de professionnels du tourisme et d’étudiants en école de commerce. Elle present également pour l’ESC Clermont Business School la websérie «Va voir ailleurs si j’étudie» qui décrit la vie des étudiants à l’étranger. «Je présente un étudiant de l’école parti à l’étranger, montre son quotidien, comment il s’est trouvé un logement, etc. C’est instructif et rassurant à la fois pour les futurs étudiants en mobilité et leurs parents qui verront precision où ils vont aller».

Le point commun entre tous ces diplômés aux trail atypiques? Leur passage à l’ESC Clermont Business School! Pour savoir plus sur les programs proposés, rendezvous sur www.esc-clermont.com

*Ce contenu publi-éditorial vous est proposé par ESC Clermont La rédaction du Figaro n’a pas participé à la réalisation de cet article.

Author: admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *